2026, collectif 2026, collectif, journalistes, c2026, journalistes indépendants, camille millerand, thomas salva, aurelie darbouret, isabelle mayault, sarah lefevre, cecile debarge

POURQUOI 2026 ?

"En 2026, Elizabeth II aura 100 ans.
Obama travaillera dans la Silicon Valley.
Bouteflika sera toujours vivant. Il n'y aura plus de frontières en Afrique. Une colonie de 24 humains quittera la planète Terre pour Mars. Ce qui est sûr, c'est qu'en 2026, le monde ne ressemblera pas à ce qu'avait imaginé Fritz Lang dans Metropolis."

Dans un contexte de révolutions technologiques, de mutations environnementales et de montée des nationalismes, le lecteur de 2016 peut avoir l’impression d’assister à la fin d'un monde tel qu’il croyait le connaître. 

Or, ce n'est pas un monde, un seul, qui disparaît, qui se forme ou se transforme, mais en son sein, des courants, des luttes, des façons de se mobiliser, de communiquer, de se déplacer. 

Nous proposons aux lecteurs d'observer ensemble ces changements et de les anticiper de quelques enjambées. Si celles qui pourraient devenir les normes de demain ne leur plaisent pas, alors, libres à eux d’agir, car on n'est jamais aussi engagé que quand on est bien informé.

Embarquer pour un territoire, une communauté.

Qui sont les 2% d’immigrés au Japon ? Comment vit-on de la ferraille en Seine Saint-Denis ?

Alerter sur les failles, les dérives, les abus

Quand les lobbies pharmaceutiques nous bourrent de médicaments. Quand les migrants deviennent esclaves de la mafia italienne.

Dénicher les engagés, les culottés, les inspirés

Qui est le James Bond du journalisme africain ? La Erin Brockovich de Fessenheim ?

Anticiper les sursauts et les secousses

Parce que ce sera la norme de parler mandarin en Afrique. Parce qu’il sera banal d’acheter du cannabis sur ordonnance.

S’aérer parce que ça fait du bien

Les danseuses du ventre ukrainiennes au Caire. Le sapeur congolais qui fait les meilleurs trois-pièces de Paris.