Harlem : renaissance africaine

Sarah Lefèvre - RFI - Septembre 2018

Autour de la 116ème rue, entre le boulevard Frederik Douglass et la 5ème avenue, « Little Senegal » est le fief africain de New York. Entre petits boulots et discriminations, ses habitants racontent leur quotidien dans la capitale de la culture noire américaine.

Les Sénégalais sont arrivés dans les années 1980 à Harlem. Le quartier n’est encore qu’un ghetto et les loyers sont abordables. Burkinabés, Béninois et Ivoiriens les rejoignent ensuite, au gré de l’ouverture de lignes aériennes directes entre le continent et New York.

Depuis les années 1920 et le mouvement culturel de la Harlem Renaissance, l’Afrique résonne comme un retour aux origines dans le quartier. De nombreux artistes et activistes noirs américains y puisent leur inspiration.

Mais le quartier change très vite, et la gentrification gagne du terrain dans le nord de Manhattan. Les commerces sénégalais et le marché Malcolm Shabazz demeurent sur la 116e rue, mais avec l’augmentation exponentielle des loyers depuis vingt ans, de nombreux habitants sont contraints de déménager, plus loin, vers le Bronx ou le New Jersey.

Un reportage de Sarah Lefèvre pour l’émission Si loin Si proche, réalisé par Laure Allary, présenté par Céline Develay-Mazurelle.