Collectif2026 projet

La ruée vers l'or de Fandjora

Collectif2026 projet
La ruée vers l'or de Fandjora

Texte : Isabelle Mayault - Photo : Théo Renaut L'OBS – Août 2015

Au Burkina Faso, l'orpaillage est la deuxième source d'emplois après l'agriculture. Dans cette ville-mine qui ne cesse de se développer, beaucoup meurent en cherchant les précieuses pépites, mais quelques-uns font fortune. 

Depuis Banfora, il faut rouler 15 kilomètres sur le goudron neuf où, certains matins, un convoi de l'armée française passe en direction du Mali. Puis prendre la piste rouge à angle droit, à travers les champs de canne à sucre irrigués par l'eau des cascades, où les saisonnières travaillent les fesses renversées vers le ciel, sous le regard satisfait de deux contremaîtres. Ensuite, c'est tout droit jusqu'à ce que la piste devienne sablonneuse.