Collectif2026 projet

La couleur fugace du printemps

Collectif2026 projet
La couleur fugace du printemps

L'azur de la Méditerranée est loin, on oublierait presque être sur une île. Ici, sur les collines de l'intérieur des terres siciliennes, le printemps a une couleur. C'est ce vert d'herbe fraîche, de jardin mouillé par la rosée, ce vert qui ondule sur les épis encore jeunes. 

"T'as de la chance, c'est rare de voir les collines si vertes, ça ne dure pas", sourit la conductrice avec laquelle je suis engagée sur la Palerme-Agrigente. 

Les 160 kilomètres qui séparent les deux villes ont été transformés en champ de bataille : travaux, déviation, feux temporaires, ouvriers dévolus à la circulation.

Alors on regarde inlassablement les champs de blé se dandiner avec le vent, les tiges encore souples. On regarde ce vert si rare que le soleil ne tardera pas à brûler.

C'est la fugace couleur du printemps. 

C.D.