Collectif2026 projet

Hotel Sbarcadero

Collectif2026 projet
Hotel Sbarcadero

De ces interviews qui finissent trop tard pour attraper le dernier train,

De ces hôtels de dernière minute.

Et de la solitude qui suit.

Ce soir-là, le vent fait battre les volets très fort et ramène dans son souffle le claquement des vagues. Le rivage n’est qu’à quelques mètres. La houle tapisse de sa fureur les murs immaculés. Mais je suis sur la terre ferme.

Ce jour-là, les policiers que j’ai rencontrés me disent aller en moyenne trois fois par semaine dans les ports de la région pour des arrivées de bateaux de migrants. 

Cette nuit-là, en plein mois de décembre, j'imagine la même fureur et le bateau pneumatique surchargé, qui peine à avancer.

Journal du lendemain : 590 migrants sont arrivés au port de Pozzallo, à quelques dizaines de kilomètres de là. Une centaine en état d’hypothermie. Deux corps récupérés.

Hotel Sbarcadero,  Syracuse.

C.D.