Collectif2026 projet

Tunisie : la traite des fillettes

Collectif2026 projet
Tunisie : la traite des fillettes

TEXTE et AUDIO : Cécile Debarge - RFI et L'ESPRESSO - Janvier et juin 2018

Près de 10% des enfants âgés de 5 à 17 ans travaillent en Tunisie. C’est le résultat de la première enquête nationale sur le sujet, publiée en fin d’année 2017, alors que le travail des mineurs y est interdit.


Le commerce et l'agriculture sont les principaux secteurs d’activité qui emploient des enfants, tout comme le travail domestique qui concerne surtout les filles. Celles que l’on appelle aussi « les petites bonnes » ont 14 ans en moyenne, parfois à peine 8 ou 9, lorsqu’elles sont contraintes de quitter les bancs de l’école, et sont envoyées par leur famille pour travailler comme domestiques chez de riches Tunisiens.
Si leur sort préoccupe particulièrement la société tunisienne, ce n’est que la face la plus visible d’un phénomène plus large : les conditions de travail des travailleuses domestiques, parfois véritables esclaves des temps modernes.


Un grand reportage à découvrir en podcast sur RFI

Version presse écrite en italien avec les photos de Kasia Strek pour L'Espresso